close
Dhouha Majouli miss marketing

(#Portrait #ZellesOFéminin #MissMarketingMagazine)

Bonjour, je m’appelle Bénédicte Verbestel, j’ai 36 ans, je suis mariée et j’ai 2 enfants de 10 et 6 ans.

J’ai choisi mes études en Assurances alors que je fouillais dans la chambre de mon frère pour m’installer suite à son départ prématuré de la maison et j’ai déniché un papier d’une école sur Mons où il était indiqué 4 graduats différents ; informatique non, marketing, non, comptabilité, NON, assurances… bon allez assurances ! Je ne savais pas ce que c’était et franchement je ne sais même pas pourquoi j’ai choisi ça ! J’étais en bureautique à partir de la 4ème secondaire et j’avais envisagé d’être avocate lol ! Quelle horreur finalement !!!

Bref, assurances et c’est parti pour 3 ans, et un graduat en cours du soir en supplément l’année suivante en expertise immobilière … je crois qu’au fond, mon caractère bien trempé et rebelle de l’époque avait envie de faire un métier de mec car à l’époque je trouve qu’il y avait plus de gars que de filles !! Alors que finalement, je suis une hyper sensible au grand cœur hihi !!!
Je crois qu’avec le recul, c’était prévu comme ça d’une certaine manière car si je me dois me fier aux signes du destin, j’avais une latte P&V dans mon bureau d’écolière. Mon père l’avait peut être reçue en cadeau publicitaire. Qui sait ?!

Études terminées, j’ai eu mon premier boulot rapidement et j’ai donc effectué un parcours professionnel dans le milieu des assurances de plus de 13 années, avec des hauts et des très bas. J’ai vécu un burn out début 2016, un état d’épuisement tellement intense que tu ne sais pas si un jour tu vas récupérer le dynamisme et la force que tu avais bien avant d’être oubliée à d’autres …
Cependant, je crois que la première fois que j’ai eu envie de faire autre chose de ma vie, c’est durant ma première grossesse qui fut compliquée et très contrôlée et une menace d’accouchement prématuré à 6 mois ! et c’est à cette période, quand mon gyné m’a fait comprendre que c’était mon fils ou mon travail et que j’ai évidemment choisi mon fils et le repos !! Évidemment mon patron ne l’a pas entendu de la même manière car sa seule réplique a été : « J’espère que tu ne feras pas une famille nombreuse !!! » Imaginez mon ressenti …
Bref, je crois que ça n’a pas été suffisamment fort à ce moment là car je suis finalement restée encore plusieurs années… puis j’ai eu un deuxième enfant, une grossesse où j’étais plus à l’écoute de moi-même, de mon corps et surtout de mon bébé, une préparation en hypnose et un accouchement sous homéopathie avec une arrivée à l’hôpital à 8cm d’ouverture et un bébé arrivée en 45min lol … extra !

C’est là que je me suis dis, je me suis conditionnée mentalement et j’ai écouté mon corps …. Il y a une grande raison à cela mais je ne le savais pas encore entièrement ; le pouvoir de la pensée, l’écoute de soi, la bonne préparation et un soutien perpétuelle durant la grossesse.
Moins d’un an après je commençais à travailler en complémentaire pour une société de produits à base d’aloe vera … oui mais j’étais pas une conseillère vendeuse … je n’aimais pas créer un réseau et suivre des gens pour faire fluctuer mon chiffre d’affaire. Lors d’une séance chez une thérapeute en hypnose, elle m’a aidé à prendre conscience que j’avais quelque chose dans les mains d’incroyable et je le savais, mais je ne l’exploitais pas ! J’ai alors été formée au reiki, j’ai fait les 3 niveaux et quelques mois plus tard, je commençais la formation « Être Doula » en Belgique, que j’ai pu suivre un an à l’avance suite à un désistement de dernière minute, une façon pour moi d’accompagner des mamans dans leur cheminement de future mère, être un soutien, une écoute durant cette période si fantastique et si chamboulante en même temps.

Et j’ai encore enchaîné d’autres ateliers et formations, purification des lieux, naturopathie, aromathérapie, test musculaire kinesio, massage prénatal, gestion de la pensée par Daniel Sevigny, EFT.

J’ai pris des cours de méditation, de yoga, ce qui m’a encore plus rapprochée de mes passions, le bien être, l’accompagnement et les soins que l’on peut transmettre aux autres grâce au reiki, l’eft, le massage et l’aromathérapie…
Et là j’ai dit ok, c’est bon il faut à présent approfondir ton savoir et développer d’avantage.

Durant mon enfance, c’est assez hilarant mais je n’avais pas de grand rêve de petite fille, je me retrouvais souvent avec mes amies mais quand j’étais seule je m’occupais sans cesse de mes poupées et j’inventais des histoires qui terminent toujours bien 😉
Je rêvais juste de devenir grande, de me marier avec le prince charmant et avoir des enfants que j’aurais envie de dorloter. Adolescente, je passais mon temps à écouter des musiques d’amour et à traduire les chansons italiennes et anglaises pour comprendre le sens de toutes les paroles et j’écrivais aussi beaucoup de poèmes en compagnie des mes chats et mon lapin. Je crois que l’amour est ma plus grande quête dans ce monde !

Bien sûr, je me préoccupais déjà beaucoup de mes proches et mes parents m’ont ouvert au monde de l’éthique biologique car mon père était lui-même un grand jardinier, il tenait ça de son père.
Deux personnes incroyablement proches de la nature et je leur en suis reconnaissante !
Chacun cultivait chaque année et à chaque saison différente des bons légumes sans pesticides ! Et je crois que ça, c’est quelque chose que j’ai en moi depuis cet instant.
Mon grand père m’a beaucoup parlé de l’univers, de l’infini, de mère nature, de la manière de nourrir son corps, de boire de l’eau suffisamment, l’importance du sport, il était mon professeur de vie .. quelle émotion !

Quant à ma mère et ma grand-mère paternelle, elles m’ont inculqué les valeurs de la nutrition maison, la cuisine saine non industrielle ! Et je suis fière de pouvoir faire de même et j’espère que mes enfants s’en inspireront pour eux-mêmes et leurs enfants plus tard.

A présent, mon rêve est d’être heureuse … Faire le bien autour de moi.. Vivre le bonheur
Propager l’amour sur terre, montrer que ce monde industriel n’est qu’une façade à pognon que nous n’avons pas nécessité ! Réapprendre les valeurs essentielles d’une vie plus en lien avec la vraie nature du monde.. le respect de soi, des autres, de la nature, des animaux, des saisons … Réunifier les gens, l’échange, le partage, ouvrir les consciences sur les dimensions supérieurs, sur la pensée constructive de notre vie, sur une alimentation plus saine, une pédagogie plus bienveillante chez soi et à l’école , se réapproprier son pouvoir d’humain qui s’est trop longtemps laissé dominer par un gouvernement laissant croire à la faciliter pour tous et qui nous amène à en faire d’avantage au détriment de notre santé et notre vraie mission de vie … VIVRE !

Si tu avais 4 dates clés à retenir au niveau personnel et professionnel, quelles seraient-elles ?
2004 – mon année de mariage – 2006 et 2010 la naissance de mes enfants et 2016 mon année de renaissance.

Une femme que tu apprécies particulièrement et pourquoi ?
J’oserai dire moi hihi…. Sans rire je suis fière de moi et de mon parcours car j’ai une capacité de remise en question qui me permet d’évoluer vers une version meilleure de moi-même ! Cela dit, la personne que j’apprécie particulièrement en ce moment c’est Laura Marie, elle m’inspire ! un ptit bout de femme qui m’ouvre à la même vision des choses que ce que je ressens au fond de moi et en rapport avec ce que j’ai déjà cité plus haut dans l’éthique de vie que j’aspire à tous.

Le conseil que tu as envie de partager
Si vous voulez vraiment être heureux, écoutez la voix de votre cœur, il a toujours raison et vous inspirera à devenir la personne que vous voulez être.
Soyez acteur de votre vie, c’est beaucoup plus marrant et vous en serez reconnaissant !
Osez changer votre monde, il aidera à améliorer l’humanité entière.
Persévérez à votre rythme, c’est mieux que de rester figer et réfractaire !

Une citation que tu apprécies particulièrement
L’accouchement est le seul rendez-vous à l’aveugle ou l’on est certaine de rencontrer l’amour de sa vie.

Je te donne une baguette magique, quel est ton souhait ?
Les souhaits pour le monde …
Que l’amour remplisse le monde et les gens ..
Que chacun reprenne son pouvoir d’être humain , que la conscience humaine soit une priorité
Que pour que les choses changent, il faut d’abord se changer soi même …
Que la naissance d’un enfant débute bien avant sa conception et qu’il y a un réel impact de la façon de naître sur la vie entière qui en découlera.
Nous avons le pouvoir de changer le cours des choses et que si chacun y met du sien, l’impact sur le monde entier sera influencé.
La vie se vit au présent mais c’est au présent que l’on construit son futur.
Que l’argent ne soit plus un frein au bonheur !

Mon souhait …
Être heureuse, en excellente santé et de même pour mes enfants et mon mari ! souvent c’est à ça que l’on pense en premier !
Bien gagner sa vie, Vivre de mes passions, ne pas trop travailler mdr !
Voyager, profiter , avoir des loisirs, c’est souvent ce que l’on pense en second !
Après, si je dois me souhaiter quelque dans les mois et années qui arrivent, ce serait ce :
Être une personne qui permet d’ouvrir la conscience des gens pour améliorer leur vie peu importe le domaine, ouvrir les consciences sur la tendance alimentaire, la pédagogie, la manière de cultiver et ce au travers de mes connaissances et formations et les outils de bien être ! Transmettre le savoir et l’équilibre pour une vie meilleure.

Je souhaite que l’humanité soit renforcée par des liens d’amour et de paix intérieure.
Et pourquoi pas écrire un livre, j’ai cette facilité de plume qui s’active … d’ailleurs il est temps de me mettre en pause … sinon je ne m’arrêterai plus !

Je vous invite à découvrir l’univers professionnel de Bénédicte en cliquant sur ce lien

« Portrait » est une rubrique en partenariat avec ZELLESOFEMININ

SUIVEZ CE LIEN POUR PLUS D’INSPIRATION

Pour devenir partenaire de Miss Marketing?
Partager vos activités et vos projets via des chroniques, des émissions TV, Radio, Magazine?
Tout est possible avec Miss Marketing!

Le monde est petit, Faisons connaissance!

Dhouha Majouli

The author Dhouha Majouli

Dhouha Majouli, architecte d’idées, fondatrice de Miss Marketing Magazine et auteure en devenir.
%d blogueurs aiment cette page :